Depuis la rentrée de septembre, Eklor est une entreprise apprenante ! Fort de notre développement ces dernières années et grâce à l’aide exceptionnelle de l’Etat, nous avons complété notre équipe en recrutant deux apprentis technico-commerciaux. Il nous paraît essentiel de soutenir la formation et l’emploi des jeunes qui sont d’autant plus impactés par les conséquences économiques de la crise sanitaire actuelle. Nous avons accueilli Clément et Charlène dans le cadre d’une alternance d’un an que nous souhaitons faire évoluer vers une création de poste à temps complet.  Pour chacun d’entre eux, l’intégration en entreprise s’est faite progressivement avec un temps dédié à la découverte des différents pôles métiers : commercial, technique, SAV, logistique et administratif…  Focus sur la nouvelle génération Eklor.

Clément Piazza, apprenti technico-commercial à l’agence Eklor Saint-Priest (69)

Clément a rejoint notre équipe de l’Est en juillet 2020 pour son année de licence professionnelle Commerce BtoB à l’IAE de Lyon.

Car ce qui passionne Clément, c’est le marché des professionnels : « Les produits et services en BtoB m’intéressent davantage, ils sont plus techniques, plus stimulants ». Il a choisi l’alternance afin d’acquérir rapidement des compétences et de l’expérience dans la vente BtoB. Dans le cadre de son apprentissage, il est chargé de développer un réseau de distributeurs pour un kit photovoltaïque autonome, Eksi Power. « L’enjeu de ma mission est d’explorer d’autres canaux pour la distribution afin de diversifier les points de vente. J’ai déjà étudié une dizaine de pistes dans les domaines du tourisme et de l’habitat mobile. » Parallèlement, Clément réalise des missions de prospection afin de développer les ventes de solutions photovoltaïques standardisées pour l’autoconsommation. La polyvalence est une réalité du métier de technico-commercial, en particulier à Eklor où co-existent plusieurs technologies : photovoltaïque, solaire thermique, solaire hybride. « C’est un métier technique, avec beaucoup de choses à assimiler, il faut vraiment prendre le temps de bien connaître les produits. »

« Ce que j’apprécie dans ce secteur c’est l’évolution rapide des produits, les panneaux photovoltaïques par exemple. Ce renouvellement permanent fait qu’on ne vend jamais deux fois le même projet. Mon objectif est de devenir autonome sur l’ensemble de mes missions dans cette entreprise puis de rentrer dans la vie active à 100% après ma licence. »

Charlène Compoint, apprentie technico-commerciale Eklor Saint-Maxire (79)

Charlène nous a rejoint à la rentrée de septembre afin de finaliser son parcours de licence Responsable Commercial qu’elle effectue avec Sup’TG Niort.

Elle a choisi l’alternance dès son BTS Etudes et économie de la construction. Sa formation à Sup’TG lui permet de passer davantage de temps en entreprise. Depuis longtemps convaincue par le développement durable, Charlène souhaitait poursuivre sa licence dans une entreprise engagée. « J’étais curieuse de connaître le fonctionnement d’une énergie renouvelable comme le solaire ». Elle a été recrutée pour développer les ventes d’un nouveau produit Eklor, le chauffe-eau solaire thermosiphon Eksol Easy : « Ma mission consiste à identifier un réseau de professionnels afin de commercialiser ce produit dans toute la France métropolitaine et les Dom-Tom. Je participe également aux autres projets en solaire thermique afin de gagner en autonomie pour épauler l’équipe commerciale sur ce segment d’activité.»

Charlène a bénéficié d’un parcours d’intégration avec l’équipe du siège « L’énergie solaire demande de nombreuses connaissances techniques, j’ai apprécié de pouvoir passer du temps avec mes collègues des autres pôles pour mieux connaître les métiers et les produits. Je sais ce que l’on attend de moi ici, c’est motivant. »

« Je souhaite m’investir pleinement dans ma mission en entreprise avant d’envisager la suite. Mon choix de poursuivre ou non un Master se fera en fonction de mon ressenti à la fin de l’alternance. »

Le mot de l’entreprise avec Julien Michel, Responsable de l’agence de Saint-Priest et maître d’apprentissage .

« L’alternance permet à l’entreprise de prendre le temps de former un jeune et de l’amener à une maturité pour demain lui proposer un emploi. C’est le moment de former un jeune motivé qui souhaite développer ses compétences théoriques avec la pratique en entreprise. C’est aussi un moyen de s’assurer d’un bon recrutement futur en prenant en compte les compétences, le savoir-vivre mais aussi la valeur ajoutée que l’apprenti apportera à l’entreprise. Les apprentis apportent également un regard nouveau, moderne et différent de ce qui existe déjà. C’est aussi, à titre personnel, une manière de renvoyer l’ascenseur puisque j’ai effectué trois ans d’alternance post bac. C’est donc une manière pour moi de transmettre aujourd’hui mon savoir et mon expérience. »

* Jusqu’en février 2021, les PME peuvent bénéficier d’aides exceptionnelles jusqu’à 8000€ pour l’embauche de collaborateurs de moins de 26 ans et d’apprentis. Cette prime à l’embauche vaut pour tous les contrats d’apprentissage du CAP au master, elle est versée pour la première année de chaque contrat. Cette aide est versée aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition et aux autres entreprises sous conditions (respect du quota d’alternants notamment).