L’énergie thermique : comment ça marche ?

énergie thermique

L’énergie solaire thermique est la production de chaleur destinée à assurer le chauffage de l’eau sanitaire ou de locaux grâce à la lumière du soleil. Cette production est assurée par différents éléments qui constituent un système complexe. Comment cela fonctionne-t-il exactement ?

I – Les différents éléments

Pour réchauffer l’eau ou l’air d’un bâtiment, l’énergie solaire thermique est produite au moyen des éléments suivants :
– Le champ de capteurs : c’est l’installation de panneaux solaires. Ceux-ci peuvent être placés selon l’espace disponible au sol, en façade ou sur le toit d’un bâtiment.
– Le fluide solaire : c’est le liquide caloporteur qui est réchauffé par la lumière du soleil.
– La bouteille : c’est là où est stocké le fluide caloporteur afin d’être réchauffé.
– La pompe : elle assure la circulation du fluide solaire dans le système de production d’énergie solaire thermique.

II – Fonctionnement

Le principe de la production d’énergie solaire thermique est de récupérer la chaleur des rayonnements solaires pour la transmettre au système de production d’eau chaude du bâtiment. Ainsi, le fluide solaire, stocké dans les bouteilles, circule dans le champ de capteurs solaires grâce à la pompe. C’est le passage dans les panneaux solaires qui permet au fluide d’emmagasiner de la chaleur afin de la transmettre ensuite, de manière directe ou indirecte, à un système de stockage. Une fois la chaleur transmise, le fluide caloporteur recommence son cycle jusqu’à apporter le maximum de calories aux systèmes de stockage d’eau chaude.

III – Système solaire thermique auto-vidangeable

Ce système de production d’énergie solaire thermique utilise la gravité pour vidanger automatiquement le réseau transportant le fluide lorsque le système est arrêté.

L’arrêt s’effectue quand les capacités de stockage des calories sont au maximum. Ce procédé permet de faciliter l’entretien du réseau de conduites, d’augmenter la durée de vie du système et d’éviter les surchauffes qui peuvent causer d’importants dégâts au matériel. Comme il n’y a pas de pression dans le circuit, les problèmes de fuites sont également évités.

De plus, des économies peuvent être réalisées lors de l’installation grâce à l’auto-vidangeable. Celui-ci évite l’installation de certains accessoires de sécurité tels que le purgeur, le vase d’expansion ou les clapets anti-retours.

Il permet aussi d’élargir la plage d’utilisation du solaire afin d’aller vers des taux de couverture beaucoup plus élevés.

Découvrez nos solutions
Par |2018-04-24T16:49:40+00:0020,Fév|Catégories : Énergie thermique|Mots-clés : , , , |