Depuis avril dernier, la SARL LEJOLVE compte parmi les installateurs de référence du programme Partner Eklor. Joël Jaskowiec a repris la tête de la société vendéenne il y a trois ans, plus connue par ses clients sous le nom de MARION. Depuis 40 ans, l’entreprise réalise des installations et des travaux de plomberie et de chauffage pour les particuliers et propose également des solutions solaires hybrides, pour une double production d’eau chaude et d’électricité, depuis l’arrivée de son nouveau dirigeant.

Quelles sont les motivations à l’origine du développement de l’activité solaire de Marion – LEJOLVE?

L’énergie solaire, cela fait trente ans que je m’y intéresse. Je suis ingénieur de formation et tout ce qui est lié à cette technologie me passionne. Marion avait arrêté ses activités solaires, c’était donc une volonté forte de pouvoir le proposer de nouveau à nos clients, via la technologie hybride. C’est au moment de la phase de rachat de l’entreprise que nous avons découvert DualSun, ça a très vite fonctionné avec eux !

Marion comptait déjà sur toute une échelle de compétences pour démarrer cette nouvelle activité, avec des chauffagistes, des électriciens, des plombiers et un couvreur Tous les corps de métiers sont impliqués avec l’hybride. Nous avons obtenu toutes les qualifications nécessaires, la dernière, QualiBois en 2019. Nous avons une équipe de 21 personnes dont Sébastien qui a véritablement été acteur du développement du solaire hybride chez Marion. C’est un passionné, qui s’est formé pour devenir aujourd’hui notre interlocuteur privilégié avec DualSun.

Notre première installation PVT a été finalisée en février 2018, notre parc en compte aujourd’hui une vingtaine.

Notre objectif est de couvrir tous les besoins énergétiques, nous proposons le solaire dans 80% des cas à nos clients, en plus des autres systèmes (chaudière gaz, PAC, etc).  Notre démarche c’est avant tout l’étude, plus que la vente de matériel. Par exemple pour les systèmes combinés, nous avons adapté nous-même une régulation.

Qui sont vos clients ? Quels sont les profils des installations solaires Marion ?

Nous travaillons presque exclusivement avec les particuliers qui représentent 90% de la clientèle. Nos installations intègrent à la fois de l’hybride et du photovoltaïque, en général 6 PVT et 4 PV, ou l’inverse. C’est l’autoconsommation qui est visée. On remarque trois profils de clients principaux : les clients motivés par les économies d’énergie, les clients qui ont une motivation écologique et les clients qui souhaitent valoriser leur patrimoine. C’est souvent un équilibre des trois.

Pour les personnes qui font le choix du solaire, c’est un mode de vie. Lorsque je me rends chez un prospect et que j’y vois un potager et des poules je me dis qu’une partie du travail est fait ! Ces personnes sont déjà convaincues par les ENR.

Notre culture, c’est la transparence, nos clients savent qu’ils ne doivent pas s’attendre à un ROI sur 9-4 ans mais plutôt autour de 9 à 10 ans. Nous les sensibilisons à cela et travaillons avec eux sur les simulations et les calculs. Cette transparence et la qualité de nos installations nous donnent la certitude que nos clients deviendront des ambassadeurs de l’entreprise. Les relations sont inscrites dans la durée.

Qu’est-ce qui réunit Marion, DualSun et Eklor ?

Nos entreprises sont alignées sur une même chaine de valeur, nos expertises se complètent. Grâce à nos expériences combinées, nous sommes aujourd’hui capables de proposer à nos clients plus que des produits, nous allons vers une offre qui englobe des solutions allant du chauffage à la recharge de véhicules électriques. Les synergies que nous avons créées nous permettent d’aller chercher un autre niveau de technicité.

Nous comptons énormément sur nos liens avec le bureau d’études d’Eklor et sur la possibilité de permettre à nos clients d’échanger en direct avec eux sur des questions pointues, avec Fabien notamment*. C’est un atout dans notre offre commerciale et cela renforce notre crédibilité.

Comment voyez-vous le futur de votre activité  hybride ?

Le solaire représente aujourd’hui 8 à 10% de notre chiffre d’affaires. Ce chiffre est en augmentation avec une croissance rapide, nous avons des demandes très qualifiées via DualSun et grâce à notre bon référencement sur le web. Nous enregistrons une à deux demandes par semaine et comptons sur des prospects actifs. A la fin d’année, notre parc solaire devrait compter 25 installations avec une relève chaudière, gaz ou électrique.

A terme, l’objectif est de créer une filiale dédiée au solaire et de doubler nos équipes afin de répondre à la demande. Nous souhaitons aussi passer sur des installations plus conséquentes avec davantage de puissance. Nous avons identifié des secteurs porteurs comme le tourisme, pour lesquels il est intéressant de proposer des systèmes qui nécessitent peu de maintenance.  Nous avons désormais les moyens d’élargir notre clientèle pour toucher les campings qui est un marché encore peu exploité. La Vendée est le département de France qui en compte le plus !

Comment votre entreprise a-t-elle vécu la période de confinement ?

Ce sont surtout les trois premières semaines qui ont été anxiogènes, nous étions dans l’incertitude la plus totale. Mais nous avons réussi à nous organiser pour maintenir les interventions d’entretien chez nos clients durant le confinement. Les travaux ont pu reprendre trois semaines avant la fin de cette période ce qui nous a permis d’avancer les chantiers.

 Quels sont les atouts de Marion ?

Avant tout, nous visons la satisfaction client ! Nous vendons de la qualité, c’est aussi notre force. Une qualité de produit et une qualité de travail sur lesquelles nous ne faisons pas de compromis. Nos clients apprécient notre sens de l’écoute et notre proximité.  Nous proposons ainsi des solutions parfaitement dimensionnées qui répondent au besoin réel du client.

 

*Fabien Pelé, ingénieur d’études Eklor – solaire PV, hybride, thermique